livret A

Les règles de fixation du taux du livret A

Les règles de fixation du taux du livret A Le livret A est un support d’épargne par lequel les intérêts sont dispensés de prélèvements sociaux et d’impôt. Tout le monde ouvre un livret qu’il soit, mineur ou majeur. Le livret A est réputé en tant que support d’épargne préféré des Français. Mais concrètement, comment est fixé son taux ?

La réglementation générale du taux de livret A

Tout d’abord, les caractéristiques du livret A sont fixées par les pouvoirs publics, principalement l’Etat. N’hésitez pas à voir ce site pour plus d’informations à ce sujet. En effet, c’est l’Etat qui décide de son fonctionnement, de son plafond, et surtout de son taux. Ce dernier est déterminé étant la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (EONIA).

Avant, ce taux était arrondi au quart de point, mais aujourd’hui il est arrondi au dixième de point le plus proche. D’ailleurs, pour que le taux du livret A ne puisse pas être inférieur à un minimum absolu de 0,5 %, un plancher a été fixé. Bien sûr, le Gouverneur de la Banque de France peut se passer cette règle.

La fixation de ce taux impacte directement les autres taux. Toutefois, selon cette réglementation, une personne doit détenir un seul livret A et ne verse qu’un maximum de 22 950 €. Si ce plafond est atteint, on ne peut plus effectuer d’autres versements.

Le mode de calcul du livret A

Depuis le début de cette année, le mode de calcul du Livret A est révisé. Ce dernier vise à baisser le coût du financement des logements sociaux. Actuellement, le taux du livret A est égal à la moyenne du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (EONIA) et est assortie d’un taux plancher de 0,5 %.

Le Gouverneur de la Banque de France fixe tous les ans le 15 janvier et le 15 juillet le taux d’intérêt du Livret A. Pour cela, la Banque de France retient le chiffre, arrondi au dixième de point le plus proche, le plus élevé. Notamment la moyenne arithmétique de l’Eonia, l’inflation ainsi que le taux plancher de 0,50 %.

Le taux du Livret A obtenu ne peut pas dépasser de 1,5 point tant à la hausse qu’à la baisse. Néanmoins, le Gouverneur de la Banque de France peut établir une révision intermédiaire des taux, le 15 avril et le 15 octobre en cas de nécessité. Toutefois, le gouvernement garde la possibilité de ne pas suivre cette révision.

Livret A : le calcul des intérêts

Les intérêts du livret, comme tous les autres livrets d’épargne, sont calculés 2 fois par mois. C’est-à-dire pour deux durées de 15 jours commençant le 1er et le 16 de chaque mois. Selon la règle de la quinzaine, les intérêts ne sont calculés que si la somme mise sur le compte reste au moins une quinzaine complète.

D’ailleurs, il y a 2 quinzaines à savoir celle du 1er au 15 du mois et celle du 16 à la fin du mois. Pour le calculer, les intérêts créditeurs de la quinzaine = Solde du livret A x Taux du livret A/24.

Il est à noter que les dépôts faits durant une quinzaine ne portent intérêt qu’à la prochaine date de la quinzaine. Par contre, pour chaque retrait effectué entre le 1er et le 15, la date de valeur sera celle de la fin du mois précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *